Nos valeurs

Un syndicat innovant,
citoyen et solidaire

 

Depuis sa création,  
le Syndicat de l’Eau du Dunkerquois donne de nouvelles idées   
dans toute la France. 

3 valeurs reprennent les actions et les engagements
de l’Eau du Dunkerquois.
Ces 3 valeurs sont :
« Innovant, citoyen et solidaire ».

Par exemple,

  • La tarification éco-solidaire,
    c’est un tarif qui prend en compte les revenus
    et le nombre de personnes de la famille.
    Ce tarif unique est remplacé par 3 tranches
    de consommation : l’eau essentielle, l’eau utile
    et l’eau de confort.
  • La gestion de la ressource,
  • Une eau sans calcaire peut-être pour demain,
  • Une production différente de l’eau industrielle.
    Une eau industrielle est une eau utilisée
    par les entreprises.

Un syndicat solidaire 

 

En 2012, le Dunkerquois met en place un tarif de l’eau
dans un but écologique et solidaire.

Ce tarif se fait sur 3 tranches de consommation.
Ces 3 tranches correspondent aux usages de l’eau :

  • L’eau essentielle,
  • L’eau utile,
  • L’eau de confort.

5 ans après sa mise en place,
environ 70% des foyers sont satisfaits de ce tarif.

De nombreuses villes ont profité de ce nouveau tarif,
en France comme à l’étranger.

 

La tarification éco solidaire change 

 

■ L’eau essentielle :

C’est la première tranche de consommation.
Elle passe à 80 mètres cubes (m3).
Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres. 

Son prix est de moins d’1 euro pour 1000 litres.

Le prix est très bas pour que :

  • L’eau soit accessible à tous,
  • Les besoins de tous les jours
    et de toutes les personnes de la famille
    soient couverts.

■ L’eau utile :

C’est la deuxième tranche de consommation.
Elle va de 80 à 200 mètres cubes d’eau (m3).
Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres.

Son prix est de moins d’1,50 euro pour 1000 litres.
Le prix reste en dessous de la moyenne régionale
pour respecter le budget de toutes les familles,
peu importe le nombre de personnes dans la famille.

■ L’eau de confort :

C’est la troisième tranche de consommation.
Elle dépasse les 200 mètres cubes (m3).

Son prix est de moins de 2 euros pour 1000 litres.

Le prix est plus élevé pour :

  • Encourager les familles à réduire leur consommation,
  • Faire des économies pour préserver la ressource.

Par exemple,
le prix de l’eau hors taxe et hors assainissement
pour une consommation de 85 mètres cubes (m3) d’eau
est de 1,16 euro le mètre cube (m3).
C’est le prix de l’eau le plus bas du Nord.
Cela représente 666 bouteilles d’eau.

Un assainissement sert à améliorer la situation sanitaire
de l’environnement.
L’assainissement comprend :

  • La collecte,
  • Le traitement et l’évacuation des déchets liquides,
  • Les déchets solides et les excréments.

Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres.

Un syndicat innovant 

 

Le site de Moulle : un modèle

 

Moulle est une commune située
dans le Pas-de-Calais.
Moulle fait partie de la ville de Saint-Omer.

En 1971, le Syndicat est le premier à créer
l’unité de réalimentation de Moulle.
L’unité de réalimentation prend l’eau de la rivière Houlle
pour la mettre dans la nappe phréatique
quand le niveau de la nappe phréatique est trop bas.
Elle réalimente ainsi la nappe phréatique
jusqu’à 50 000 mètres cubes (m3) d’eau par jour.
Une nappe phréatique est une réserve d’eau peu profonde
et accessible par les puits et les forages.
Un forage, c’est percer un trou dans la terre
avec une machine spéciale, pour trouver de l’eau.
Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres.

Cette unité de réalimentation est une idée nouvelle.
Elle garantit et sécurise la distribution de l’eau à tous,
toute l’année.

Le service d’eau industrielle :

2éme plus grand de France

 

Il y a 40 ans, les entreprises Dunkerquoises utilisaient
de l’eau potable pour leur process industriel.
L’eau potable est une eau que l’homme peut boire
sans être malade.
Un process est un ensemble d’étapes nécessaires
à la création d’un produit.

Les élus du Dunkerquois ont créé un réseau « d’eau brute »
différent de celui de l’eau potable.
Une eau brute est une eau non traitée.
Elle peut alimenter une station de production d’eau potable.

Aujourd’hui, c’est l’eau du canal de Bourbourg
qui alimente les entreprises du Dunkerquois.
La création du réseau d’eau industrielle
permet aux entreprises Dunkerquoises
de se développer en leur donnant l’eau nécessaire.
L’eau industrielle est une eau utilisée
par les entreprises. 

Plus de  22 millions de mètres cubes (m3) d’eau industrielle
sont utilisés par an.
Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres.

Un syndicat innovant 

 

Le site de Moulle : un modèle

 

Moulle est une commune située
dans le Pas-de-Calais.
Moulle fait partie de la ville de Saint-Omer.

En 1971, le Syndicat est le premier à créer
l’unité de réalimentation de Moulle.
L’unité de réalimentation prend l’eau de la rivière Houlle
pour la mettre dans la nappe phréatique
quand le niveau de la nappe phréatique est trop bas.
Elle réalimente ainsi la nappe phréatique
jusqu’à 50 000 mètres cubes (m3) d’eau par jour.
Une nappe phréatique est une réserve d’eau peu profonde
et accessible par les puits et les forages.
Un forage, c’est percer un trou dans la terre
avec une machine spéciale, pour trouver de l’eau.
Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres.

Cette unité de réalimentation est une idée nouvelle.
Elle garantit et sécurise la distribution de l’eau à tous,
toute l’année.

Le service d’eau industrielle :

2éme plus grand de France

 

Il y a 40 ans, les entreprises Dunkerquoises utilisaient
de l’eau potable pour leur process industriel.
L’eau potable est une eau que l’homme peut boire
sans être malade.

Un process est un ensemble d’étapes nécessaires
à la création d’un produit.

Les élus du Dunkerquois ont créé un réseau « d’eau brute »
différent de celui de l’eau potable.
Une eau brute est une eau non traitée.
Elle peut alimenter une station de production d’eau potable.

Aujourd’hui, c’est l’eau du canal de Bourbourg
qui alimente les entreprises du Dunkerquois.
La création du réseau d’eau industrielle
permet aux entreprises Dunkerquoises
de se développer en leur donnant l’eau nécessaire.
L’eau industrielle est une eau utilisée
par les entreprises.

Plus de  22 millions de mètres cubes (m3) d’eau industrielle
sont utilisés par an.
Le mètre cube (m3) est une unité de mesure de volume.
Cette unité de volume représente le volume occupé
par un cube d’1 mètre de côté.
Un mètre cube fait 1000 litres.