Les analyses réglementaires menées dans le cadre du principe de précaution suite à l’incident du jeudi 25 avril confirment que l’eau est toujours restée potable. La Préfecture a par conséquent décidé la levée de toutes restrictions de consommation sur l’ensemble du territoire Dunkerquois.
Retour sur trois jours et demi de mobilisation exceptionnelle.

Pour rappel, jeudi 25 avril à 13h, un microtunnelier du chantier d’extension de réseau de chaleur urbain, mené par la société Dalkia et sans rapport avec les services de l’eau, s’est encastré dans l’une des canalisations principales d’eau potable qui alimente l‘agglomération Dunkerquoise, provoquant un important sinistre qui a perturbé la distribution de l’eau potable pendant plus de trois jours sur 20 communes du territoire dunkerquois.

Le Syndicat d’Eau du Dunkerquois et son délégataire SUEZ ont mobilisé des moyens exceptionnels tout au long de l’épisode pour régler au plus vite la situation.

Ainsi plus de cinquante personnes de l’Eau du Dunkerquois et une vingtaine de personnes d’entreprises partenaires ont été mobilisées nuit et jour de jeudi 13h à lundi matin, pour :
– Soulager la demande en eau et réparer la canalisation perforée, chantier d’une extrême complexité car le microtunnelier est resté encastré dans la conduite ;
– Mettre à disposition des habitants le samedi et dimanche plus de 500 000 bouteilles d’eau (sur un stock de 680 000 rapatriées depuis vendredi sur Dunkerque) ;
– Mettre en place les moyens spécifiques nécessaires à la livraison d’eau potable par camion pour les clients sensibles (hôpitaux, cliniques, etc …) afin de les préserver de tout risque de manque d’eau ;
– Optimiser la gestion et le suivi du réseau et des réservoirs pour maintenir l’adduction des volumes d’eau correspondant aux besoins de l’agglomération ;
– Intensifier la veille et le suivi monitoring de la qualité en temps réel tout au long du week-end pour accélérer le retour à une situation normale.

La population a fait preuve d’un civisme remarquable tant concernant les limitations de volumes d’eau consommés, contribuant ainsi à éviter le déficit d’alimentation en eau sur le territoire des communes concernées, que lors des distributions d’eau en bouteille en mairies, qui se sont toutes très bien passées.

Je remercie l’ensemble des usagers ayant eu les bons réflexes de solidarité face à cet événement.

Le Syndicat de l’Eau du Dunkerquois et son délégataire SUEZ remercient également leurs équipes, les collectivités partenaires (Mairies, Communauté Urbaine) et les services de l’Etat (Préfecture, Sous-Préfecture et ARS) pour leur mobilisation exceptionnelle et leur précieuse aide pour dépasser cet incident et revenir au plus vite à la normale.

Le Président du Syndicat de l’Eau du Dunkerquois
Bertrand RINGOT.

Focus sur … les moyens mobilisés par l’Eau du Dunkerquois
• 1 Poste de commandement de gestion de crise centralisant la gestion des opérations
• 1 atelier de soudure d’acier
• 2 engins de terrassement de 20 tonnes
• 4 pompes d’épuisement dont 1 à très fort débit
• 1 grue de levage de 220 T pour extraire la pelleteuse tombée dans la fouille
• Des groupes électrogène pour permettre le travail de nuit
• 8 camions atelier
• Distribution de 500 000 bouteilles sur 2 jours samedi et dimanche soit 25 semi-remorques mobilisées durant tout le week-end
• Mobilisation de 2 citernes alimentaires mobiles de 23 m3 d’eau potable chacune pour l’approvisionnement des clients sensibles
• 2 laboratoires d’analyse mobilisés : 1 dans la région Dunkerquoise et 1 en région parisienne

(Villes qui étaient concernées : Loon-Plage, Grande-Synthe, Dunkerque, Fort-Mardyck, Mardyck, Saint- Pol-sur-Mer, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde Les Moëres, Téteghem Coudekerque -Village, Coudekerque-Branche, Hoymille, Bergues, Armbouts-Cappel, Spycker, Cappelle-la-Grande, Uxem, Leffrinckoucke).

Un numéro dédié a été mis en place. Pour toute question vous pouvez contacter le :
0.977.423.423